SUR LES CHEMINS DE LA SERENITE


LIVRE 1

Premier livre d'une série de trois livres.

Le second développera pour l'été 2019 les éléments de vie, l'harmonie sociale, et les moyen de parvenir à la sérénité et prévenir les conflits.

Le troisième livre prévu pour Noel 2019 permettra par la pratique et les exercices de cheminer vers l'autodétermination et de se faire sa propre opinion sur ce qui est vrai pour chacun.

 

où acheter



LE JEU A COMPTER DE FEVRIER 2019

Pour donner plus de lisibilité j'ai contracté les régles dans le document suivant pour ceux que cela intéresse. moi je suis très preneur merci encore

Télécharger
regles, buts et process pour participer et contribuer au jeu sur les chemins de la sérénité
regles du jeu.pdf
Document Adobe Acrobat 27.0 KB
Télécharger
1 er contribution par de J.G.
l'Analyse de l’auteur de la trilogie en date du 11 février 2019 figure en bas du document à charger, bonne lecture
J.G PARTICIPATION.pdf
Document Adobe Acrobat 86.8 KB

ci après les contributions/participations au jeu


les clefs et la compréhension de la pleine conscience : cas pratiques

lundi 5 février 2019 

Conduire sa voiture à 90 ou 130 Kmh, en route pour le travail, stresser, être submergé par les pensées liées aux problèmes à résoudre en arrivant au bureau, c’est une belle anticipation pro-survie dans sa condition d’être un travailleur dans une heure.

Qu’en est-il de la survie dans les autres conditions d’être dont celle de conducteur dans l’instant présent avec ce camion hors de votre attention qui arrive sur la droite. 

Comprendre avec L’ouvrage « sur les chemins de la sérénité » 





Mardi 6 février 2019

 

« Une clé de sérénité » faire dans le temps présent.

Rentrer chez soi, harassé par une lourde journée de travail, arriver devant sa porte, en pensant très fort à ce que l’on va faire à manger ce soir pour la famille ; Pendant ce temps la clef tourne dans la serrure, ressort, la porte s’ouvre, le manteau tombe des épaules et trouve sa place habituelle sur le cintre, les clefs ont trouvé une place. 

Enfin le sac a provision est rangé, la soupe mijote. Super anticipation, on parle de stress positif, qui a favorisé la survie familiale à venir. 

Maintenant il faut penser à rentrer la voiture il risque de geler cette nuit, mais où sont donc ces satanées clefs ? 

Elles devraient être là ou elles sont toujours, mais non. Enervement, découragement, stress sont au rendez-vous, la survie de l’être est au plus bas.

Essayons de revenir au moment présent de l’arrivée. Ne reviennent en tête que la porte, le souper à mijoter le stress l’énervement qui se ressent là maintenant. Effectivement ce n’était pas dans le temps présent du moment. Si non en regardant ce temps là, la vision de  poser les clefs sur l’étagère, là, à droite viendrait dans le mental. Il n’y aurait ni stress ni énervement.

Comprendre et résoudre avec L’ouvrage « sur les chemins de la sérénité » 

 


Jeudi 7 février 2O19

« Le temps présent et la condition d’avoir ».

 

A huit ans, elle avait de jolis souliers, elle voulait mettre les chaussures à talons de sa mère, elle se voyait attirer les regards, quand elle serait grande….

A treize ans elle bourrait ses sous vêtements de coton, quand elle aurait de la poitrine… 

A vingt ans elle voulait avoir des fesses de brésilienne, un jour viendrait ou elle pourrait ...   

A trente ans elle espérait  un nez et des paupières comme sur les magazines …., 

A quarante ans elle aurait voulu une silhouette irréprochable , elle écumait insatisfaite le tout esthétique.

 

A cinquante ans, son compagnon qui avait eu huit ans avec elle lui dirait « tu as de la chance d’avoir toujours été belle, tu dois être heureuse dans ce domaine, tu es alerte en bonne santé avec une gentille famille. 

Elle se dirait : à bon … c’est vrai çà, miroir, oh miroir...

 

Elle ne souviendrait pas d’un instant avoir été belle, d’avoir pu « avoir » d’être belle et d’avoir le bonheur de sa condition, à aucun moment là. Non, à chacun de sesmoments de temps présent elle était à un instant, autre,  ailleurs celui de demain. 

 

Alors qu’ils arriveront à dépasser la soixantaine et il lui parlera du bon temps qu’ils ont et qu’il leur reste. Elle, elle partira à la recherche du temps perdu, ne voyant pas le bon du moment présent.

Si enfin il lui arrive quelque soit l’Age et la situation de dire « tu sais, on est bien là, alors, elle sera dans le temps présent ».

 

Comprendre comment avoir, avec l’ouvrage : Sur les chemins de la sérénité

 


Vendredi 15 février 2019

« Faire dans l’instant présent »

Un apprentissage sur les bancs de l’école, dans le temps présent.

 

« Faire dans l’instant présent »

Un apprentissage sur les bancs de l’école, dans le temps présent.

 

En ce moment, le maître explique les propriétés du triangle isocèle. 

L’élève est bien physiquement là, mais ses yeux sont dans le vague, les premiers rayons de soleils qui sont rentrés dans la classe éclairent la photo de la mer bleu azur sur le mur de coté. Le son de la voix de l’enseignant est monocorde, il n’en faut pas plus pour que  l’apprenant pense : sable, bouée, sensations d’été et d’amitiés. Ça y est il  est là bas. C’était il y a six mois, il sent le parfum des thyms …. . 

Le son, la communication, l’enseignement sont bien parvenu à l’enveloppe physique. Le jeune pourrait peut être ânonner le message comme un enregistrement numérique sans conscience, sans compréhension, comme une machine.

 Une petite partie du message est peut être enregistrée avec ses souvenirs d’été dans un endroit et temps révolu, mais comment faire les liens ? Les données sont inutilisables dans le temps actuel. 

Lorsque l’enseignant l’interroge, il obtient un « heu…beu… » , c’est le bruit de la tête chercheuse de la conscience qui tourne dans le vide sidérale. Si la mécanique sidérale se met en route le message peut être éventuellement répété, mais sans intérêt, sans compréhension, sans intelligence. Il est inutilisable, aucun lien ne le relie à ce qui est là, réel actuellement.

L’enseignement n’a pas touché la conscience et la banque de donnée de l’enfant dans le temps présent. Le message qui se promène dans le vide sidéral sur un support non connectable à peu de chance de servir un jour.

L’échec scolaire, les difficultés d’apprentissage, l’origine du décrochage scolaire sont avant tout là. 

Les manifestations nerveuses et les pseudos troubles du comportement des plus petits, l’agressivité des plus grands, trouvent leur origine dans ce phénomène de hors du temps présent. 

Ce ne sont pas les traitements à la Ritaline  (ou Méthylphénidate ) qui mettront nos chères petites têtes bondes ou brunes dans le temps présent, loin s’en faut.

La prévention de ces phénomènes réside dans le fait de transmettre en prenant soin que les récepteurs soient dans le temps présent, transmettre moins mais mieux.

 


 

Vendredi 22 février 2019

« L’affinité, temps présent  et sérénité »

Incidence du temps présent sur la condition d’être d’un jury d’assise. 

Actuellement dans son fauteuil, avec les autres, il écoute avec beaucoup d’attention décidé a prendre le recul nécessaire. 

Arrivent les témoignages, les preuves matérielles des faits d’extrêmes violences. Cela l’expédie le jour où étant à terre sous les coups de ses voleurs, la transpiration et la peur sont montées. La violence pro-survie personnelle, la volonté de survivre coute que coute sont bien là. A moins que ce soit avant… Le responsable de cette émotion négative va payer.

C’était il y a longtemps, et pendant ce temps là, dans le temps présent la sueur, la peur, la colère sont présentes mais pour un autre que celui qui est dans le box.

Là, maintenant, complétement là, mais en étant uniquement là qu’en est il ?

 

Comprendre l’incidence du temps présent " sur les chemins de la sérénité"